Les essentiels du windsurf.

windsurf

Au début des années 1960, Peter Chilvers esquissa une sorte d’ancêtre de la planche à voile. Depuis, le matériel a considérablement évolué et le sport nautique tel que le windsurf devient de plus en plus populaire auprès des amateurs.

En quoi consiste le windsurf ?

Le « Windsurf » est composé des mots « wind » et « surf » qui signifient respectivement « vent » et « vague ». Assez complexe, le windsurf consiste à placer la voile au bon endroit par rapport au vent tout en restant en équilibre sur sa planche.

Un bon matériel est nécessaire pour s’adonner au windsurf. Un des éléments essentiels est la planche qui mesure entre 2,20 et 2,90m pour un volume de 60 à 260L : ces caractéristiques déterminant sa flottabilité. Quant à la voile, sa taille varie en fonction du gabarit du véliplanchiste et de la force du vent. Le mât sera d’une longueur comprise entre 3,40 et 5,80m.

Les figures se distinguent en Freestyle windsurf old school et en Freestyle new school. Les anciennes figures sont moins acrobatiques et on distingue parmi ces derniers le Duck Jibe, le Willy skipper, ou encore le Flaka. Quant au Freestyle new school, la plus basique des figures est le Speed Loop.

Les plus grands noms en windsurf.

Le plus connu de tous est sans nul doute Robby Naish. Né en 1963, il est le pionnier et un ambassadeur de la discipline. A l’âge de 13 ans, il devient champion du monde lors des débuts des championnats du monde en 1976. Il devient alors une icône et l’égérie de ce sport et continue à développer et à maitriser des figures qui sont devenues sa spécialité comme le Table Top.

La relève de Robby Naish est assurée par Björn Dunkerbeck. Il commence le windsurf à l’âge de 18 ans et remporte toutes les épreuves du monde de l’époque. Il compte alors plusieurs titres mondiaux dans toutes les disciplines.

En 2010, Antoine Albeau est sacré « Marin de l’année » par la Fédération française de voile. Depuis 1994, il a été 24 fois champion du monde dans plusieurs disciplines de la planche à voile et détient plusieurs records de vitesse.

Les compétitions de windsurf.

Il existe différents types de compétitions en windsurf. Les disciplines les plus connues sont le freeride, le slalom, la vague, le Freestyle, le speed ou la vitesse, la formula, la RSX qui représente le windsurf aux jeux olympiques et les courses d’endurance.

Il existe également une coupe du monde : le PWA ou Professional Windsurfing Association.

Pour accéder à ces compétitions, sportifs et amateurs s’entrainent hardiment.  Des écoles de windsurf existent sur les plus beaux spots du monde, comme celle proposée par Nicolas Bigot, un moniteur de voile et propriétaire d’un écolodge. Il permet de faire du windsurf à Madagascar sur le spot mythique du lagon de Sakalava. De pareils coins du paradis existent aux quatre coins du monde pour permettre à ces passionnés de s’entraîner dans des endroits de rêve.