Le jet-ski, un sport nautique aux sensations fortes

L’été approche à grands pas et avec lui les vacances à la plage et au soleil. C’est l’occasion de faire des activités à sensations fortes, comme le jet-ski. Avant de pouvoir conduire un scooter des mers, vous devez vous renseigner sur plusieurs points, comme la réglementation en vigueur, les différents modèles de jet-ski existants ou les conditions à respecter pour conduire un véhicule nautique à moteur.

Comment choisir un jet-ski ?

Le choix de votre scooter des mers est déterminant pour satisfaire vos attentes et vos envies. La qualité des pièces de votre jet-ski est importante pour que vous ressentiez les meilleures sensations possible. Pour sélectionner le véhicule adapté, vous devez définir en amont vos besoins : est-ce que vous souhaitez principalement vous promener ? Est-ce que votre recherchez des sensations fortes ? Est-ce que vous voulez uniquement voyager seul ? Une fois que vous avez les réponses à ces différentes questions, vous pourrez y voir plus clair parmi le grand choix de jet-ski sur le marché.

Au niveau des prix, vous trouverez des véhicules nautiques entre 1 500 et 10 000 €, selon les options disponibles. Une fois que vous avez trouvé le scooter des mers idéal, nous vous conseillons de l’essayer avec le vendeur. Vous vous ferez alors une idée plus concrète de l’appareil.

Une activité physique et sportive

Le jet-ski n’est pas une activité de tout repos. Ce loisir reste intense et sportif et nécessite une bonne condition physique pour être pratiqué sans risque. Effectivement, l’ensemble des muscles du corps travaillent lorsque vous faites du jet-ski. Si vous souffrez de problèmes de dos, cette activité nautique n’est pas conseillée.

Si vous conduisez avec un passager à l’arrière, il doit être suffisamment musclé pour supporter la vitesse de l’appareil et rester sur le jet-ski. Conduire avec des enfants de moins de 10 ans n’est pas conseillé. Ils sont trop jeunes et peuvent encourir des dangers lors de changement de direction ou d’accélération, comme être projeté violemment hors du véhicule.

Une réglementation stricte

Cette activité nautique est régie par une réglementation stricte et encadrée. Vous devez avoir au moins 16 ans pour conduire un jet-ski, disposer un permis de plaisance et être équipé de vêtements de sécurité. Vous avez le droit de naviguer jusqu’à 6 milles nautiques au large, soit un peu moins de 10 km. Cette distance dépend du type de jet-ski que vous conduisez.

Il est formellement interdit d’utiliser un jet-ski la nuit, sous peine d’être sanctionné par une amende. Comme en voiture ou en moto, ne dépassez jamais la vitesse maximum affichée, qui est en général de 5 noeuds, ce qui représente environ 10 km/h.