Restos du cœur : l’hiver s’annonce long

Voilà maintenant 24 ans que le regretté Coluche a lancé les Restos du Cœur. La campagne d’hiver (1er décembre au 31 mars) vient tout juste de débuter que les bénévoles des Restos craignent de manquer de moyen pour pouvoir subvenir aux demandes des nécessiteux.

En effet, cette année, les victimes de la crise économique viennent s’ajouter aux plus démunis. A l’échelle nationale, les demandes d’inscription aux Restos du cœur ont presque augmenté de 10%. Face à cet afflux de personnes,  Olivier Berthe, directeur des Restos du cœur, lance un appel à la générosité des gens :

« Nous sommes arrivés quasiment à une impasse budgétaire. Et si nous n’avons pas un sursaut de générosité de la part de nos donateurs, nous ne serons pas capables de faire face ».