Comment nettoyer votre vélo en quelques minutes ?

Lorsque vous revenez à la maison après une longue et pénible descente sur les collines et les vallons, souvent la dernière chose que vous voulez faire une fois à l’intérieur est de nettoyer votre vélo.

Cependant, sans un nettoyage régulier de votre vélo, le système de transmission deviendra boueux, les pièces peuvent commencer à s’abîmer et vous risquez beaucoup plus de vous retrouver aux prises avec des composants grippés, des rapports non coopératifs et des freins qui grincent.

Nettoyer votre vélo correctement prend quelques minutes, mais le faire régulièrement pourrait vous faire économiser beaucoup sur le long terme.

Découvrez comment nettoyer votre vélo pas à pas

1. Rincer le cadre vers le bas

Commencez par nettoyer votre cadre. Utilisez une éponge et un seau d’eau – ne soyez pas tenté d’utiliser un nettoyeur haute pression car cela forcera l’eau à aller dans les paliers.

Vaporisez le vélo avec un produit de nettoyage pour vélo et laissez-le quelques minutes – voir le dos de la bouteille pour la durée optimale. Ensuite, avec de l’eau plus propre, utilisez une brosse à soies douces pour frotter le vélo.

Ne soyez jamais tenté de remplacer le produit de nettoyage pour vélo ou votre remorque pour velo et la brosse douce par du liquide vaisselle et une éponge de cuisine – cela peut entraîner une égratignure ou une décoloration du cadre.

2. Nettoyer les jantes et les plaquettes de frein

Lavez et essuyez bien les jantes de vos roues et (si vous utilisez des jantes et non des freins à disque) essuyez les plaquettes pour vous assurer qu’il n’y est pas de saletés qui pourraient éroder la surface de freinage.

3. Utiliser un dégraissant sur les dérailleurs et le pédalier

Vaporisez ensuite les dérailleurs et le pédalier avec un dégraissant et frottez-les bien (mais en douceur). Il peut être plus facile de retirer la chaîne du plateau pour ce faire.

4. Utiliser du dégraissant sur la cassette et la chaîne

Vaporisez plus de dégraissant sur la chaîne et la cassette – et frottez-les. L’utilisation d’une brosse à engrenages vous aide vraiment à entrer dans les rouages de la cassette. Si la chaîne semble toujours sale, utilisez un nettoyeur de chaîne – remplissez simplement l’unité avec un dégraissant, enfoncez-la et tournez la pédale vers l’arrière pour faire passer la chaîne. Jetez le dégraissant de façon sécuritaire lorsque vous aurez terminé.

5. Rincer le cadre, sécher et lubrifier la chaîne

Rincez la mousse de savon sur le vélo, séchez la chaîne avec un vieux chiffon et appliquez du lubrifiant sur la chaîne et les points de pivot sur les dérailleurs.

Beaucoup de cyclistes aiment avoir un vélo d’hiver préparé pour la randonnée sous la pluie battante et la boue. Ce vélo sera généralement faite d’un matériau plus lourd et moins cher que votre vélo d’été, et est souvent équipée de garde-boue et de pneus résilients qui évitent les crevaisons. Un vélo de route d’hiver traditionnel porte des garde-boue et est souvent fait d’aluminium ou d’acier.

La triste vérité est que très souvent, ces vélos d’hiver qui travaillent dur reçoivent deux fois moins d’entretien que nos vélos de course prêts pour l’été. Cela ne devrait certainement pas être le cas – les dévoreurs de kilomètres d’hiver éprouvent souvent deux fois plus de difficultés chaque semaine que les machines de course pur-sang n’en rencontrent toute l’année.

Quel que soit le vélo que vous choisirez, un essuyage après chaque sortie et un nettoyage en profondeur hebdomadaire vous permettront de rouler en douceur, quel que soit le temps qu’il fait.