Le retour de couches varie en fonction de l’allaitement

De nombreuses jeunes mamans se posent des questions quand à la reprise de leurs règles après accouchement. Certaines prennent même les lochies pour un retour de couches alors qu’il s’agit de deux choses bien différentes. Point sur le retour de couches.

L’allaitement influe sur le retour de couche

Chaque maman se comporte différemment quant à l’allaitement de leur bébé selon les circonstances. Pour les femmes actives, elles choisissent de ne pas allaiter ou optent pour un allaitement mixte. Pour celles qui décident de rester à la maison pour s’occuper de leur bout de chou, elles se tournent vers l’allaitement définitif. Il faut noter que ce choix influe énormément sur le retour de couches.

Pour les femmes qui n’allaitent pas et qui donnent le biberon à leur bébé, les médecins leur prescrivent un médicament qui permet d’arrêter la montée du lait. La sécrétion de la prolactine se retrouve à cet effet bloquée. Le retour de couches arrive alors très tôt (après 4 à 6 semaines) suivant l’accouchement.

Pour celles qui choisissent d’allaiter, le retour de couches arrive tardivement. La raison en est que la prolactine bloque l’ovulation. Il faut attendre la fin de l’allaitement pour que les règles reviennent. A noter que la période du retour du couche permet à l’utérus de reprendre sa forme normale afin d’être prêt pour la prochaine fécondation.

L’arrêt de l’allaitement signifie-t-il un retour de couche immédiat ?

L’organisme varie d’une femme à une autre. Pour certaines femmes, l’arrêt de l’allaitement implique un retour de couches après deux ou trois jours. Pour d’autres, il faut compter des jours voire des semaines pour que les règles reviennent. Ainsi, les femmes qui souhaitent avoir un retour de couches avant que leur bébé ait six mois doivent diminuer progressivement le nombre de tétée du bout de choux de manière progressive. L’objectif ici est de donner à l’organisme le temps de retrouver son état avant la grossesse. Généralement, les femmes qui pratiquent l’allaitement mixte retrouvent assez rapidement le retour de couches. Chez certaines femmes, le retour de couches survient alors que bébé n’est pas totalement sevré.

Est-il fiable d’utiliser l’allaitement comme méthode de contraception

L’allaitement est la parfaite méthode de contraception jusqu’à ce que bébé ait 6 mois mais pas au-delà. La raison en est que dès que le taux de prolactine diminue, la femme est susceptible de féconder. A noter également le retour de couches peut également être précédé d’une ovulation. Pour éviter de tomber enceinte, l’utilisation d’un contraceptif s’impose.