Le bisphénol, une substance chimique dans les jouets : quel impact sur la santé?

Nombreux sont les composants utilisés afin de fabriquer un jouet pour enfants. Sur certains jouets, il y a le bisphénol qui n’est en rien positif pour les enfants. En effet, cette substance expose nos enfants à des risques sanitaires. Connaitre son impact sur la santé permettra de mieux l’appréhender.

Le bisphénol : généralités

Parmi les substances néfastes pour nos enfants, il y a une substance au nom barbare dans les jouets : bisphenol. Clairement, le bisphénol A ou BPA est une substance chimique utilisée dans la conception de plastiques alimentaires ou encore des différentes résines. C’est depuis les années 1960 que ce produit est utilisé massivement dans le polycarbonate, le PVC ainsi que les résines époxy. En outre, le BPA est tapissé sur l’intérieur des boîtes de converses afin d’éviter le mauvais goût des aliments.

Le BPA n’est pas, à la base, néfaste. En effet, cette substance a été destinée à être toujours en contact avec la bouche ou encore les aliments. Le BPA produit des effets néfastes seulement lorsqu’il est chauffé à une température ambiante. C’est là qu’il se détache pour se combiner aux aliments. C’est exactement le cas lorsqu’un jouet avec une trop haute teneur en BPA entre en contact avec la bouche des enfants. Il se détache du plastique pour être ingurgité.

Son impact sur la santé

De nombreuses études, dont la majorité sont récentes, démontrent combien le bisphénol est néfaste pour la santé. En effet, la toxicité du BPA même à faible dose tend à perturber le système hormonal de tout un chacun. De nombreuses maladies viennent également avec l’exposition au BPA.

Avant tout, le BPA tend à engendrer des troubles du cerveau, du comportement, de la prostate et cela tant bien chez les nourrissons que chez les enfants et même les fœtus. Certaines études ont aussi démontré que cette substance favorisait le déclenchement précoce de la puberté chez les filles.

D’autres études, quant à elles, ont montré un impact direct sur l’intestin. Même si le BPA est pris à une dose inférieure à celle recommandée par l’AFSSA ou Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, il agit, tout de même sur l’épithélium intestinal. Ainsi, il diminue la perméabilité de la voie d’échange entre l’eau et le sel minéraux et favorise la rétention d’eau. En outre, le bisphénol A serait également à l’origine de l’apparition du diabète, de l’infertilité, des troubles cardio-vasculaires et même le cancer.

Dernièrement, certains jouets comme sophie la girafe ont fait l’objet d’une rumeur sur l’existence de bisphénol. Une rumeur assez inquiétante vu l’impact de cette substance sur la santé. Heureusement que ceci n’est reste infondé jusqu’à preuve du contraire.