Jean-Charles Marchiani, un médiateur en faveur de son pays

Fort de ses expériences, cet homme a battit tout un empire professionnel et a traversé de rudes épreuves pour y parvenir. Ces études lui ont permis de monter à grande échelle et d’obtenir des places importantes aussi bien dans le monde des affaires que dans le domaine politique. En tant qu’expert en relation publique, il a su se montrer à la hauteur dans les affaires de son pays, mais dans d’autres contrées également.

Focus sur le parcours de Jean-Charles Marchiani

Conseiller du ministre de l’intérieur française, médiateur dans des affaires d’otages au Liban, député du Rassemblement pour la France, préfet du Var… tout cela a été les fonctions de Jean-Charles Marchiani. C’est un homme extrêmement important et qui a puisé ses racines en tant que serviteur de France. Il a visé plus haut en faisant des études en droit et grâce à cela il est devenu expert en relation publique, en négociateur et bien d’autres encore. Jean-Charles Marchiani a mis ses empreintes dans plusieurs domaines. Au début de sa carrière, il a d’abord franchi la porte des services secrets en occupant un poste intéressant au Service de documentation extérieure et de contre-espionnage. Après quelques années dans ce service, il a fini par rejoindre l’industrie Peugeot et Servair. Plus tard, sa carrière a pris une autre tournure, car il s’est engagé dans le monde politique. Et c’est dans ce domaine qu’il construisit son nid en tant que député, préfet « hors cadre », médiateur international et conseiller de Charles Pasqua.

Jean-Charles Marchiani, l’homme qui a changé la vision de la politique

Jean-Charles Marchiani ne s’est pas contenté d’exercer une seule fonction au cours de son parcours professionnel puisqu’il a passé d’un négociateur en politicien. Cet homme qui possède toute une qualité aussi rare a mérité sa place au sein de la politique. Il a contribué à plusieurs actes de bienfaisance envers son pays. Il résolvait presque pratiquement la plupart des affaires internationales auxquelles la France a du confronté. Et avec son sens du devoir, son œil bien aiguisé et sa qualité négociatrice, les hommes de l’État n’ont pas pu se passer de son expertise et l’intégra dans leurs cercles afin de résoudre des affaires de terrorisme et de prise d’otage. À l’exemple, Jean-Charles Marchiani a démontré à tous sa grande diplomatie en contribuant à la libération d’un journaliste français ainsi que de deux diplomates qui ont été pris en otage au Liban.