L’huile de monoï et le bronzage : que faut-il vraiment savoir ?

L’huile de monoï est l’huile de beauté par excellence. Elle s’utilise aussi bien pour le corps que pour le visage. Quant aux cheveux, rien n’est aussi meilleur que cette huile pour réparer une chevelure sèche et abîmée. En plus ces utilisations, le monoï est aussi réputé parfait pour le bronzage.

L’action du monoï sur la peau

Le monoï est saturé en acide gras végétaux. C’est pourquoi il a une action nourrissante et apaisante sur la peau. Grâce à son action émolliente naturelle, il limite aussi l’effet desquamant et apaise les épidermes rougis. L’utilisation de l’huile de monoï sur la peau est ainsi bénéfique pour cette dernière.

Pour assurer une bonne hydratation de la peau, il faut idéalement l’appliquer au quotidien sur une peau humide. Grâce son innocuité, le monoï ne risque pas d’ailleurs de déclencher de quelconque réaction cutanée ou d’allergie.

A la maison, cette huile peut être appliquée sur le buste et sur le visage pour combattre le dessèchement de l’épiderme. Pour ceux qui veulent avoir une peau toute douce, il suffit de faire tomber dans le bain quelques gouttes de monoï.

La vérité sur l’huile de monoï et le bronzage 

Il est vrai que le monoï ne peut pas faire office de protection solaire. L’huile de monoï ne protège donc contre le soleil puisqu’elle ne renferme pas de filtre à UV. La peau risque de rougir vite si vous en enduisez le corps avant de vous exposer au soleil. Il faut aussi rappeler que le monoï ne permet pas d’accélérer le bronzage. Cette huile parfumée n’est pas par ailleurs une huile bronzante à proprement parler.

Malgré cela, il demeure indispensable pour ceux et celles qui aiment dorer la peau sous le soleil. Le monoï est principalement utilisé pour sublimer le bronzage. Dans ce cas, il permet plutôt de sublimer le  bronzage. C’est pour cela que cette huile est intéressante puisqu’elle va nourrir la peau et l’aider à se régénérer après une exposition au soleil. Prolongeant le bronzage, le monoï va permettre à la peau de regagner en douceur et en souplesse.

Le monoï et les crèmes solaires

Aujourd’hui, des fabricants proposent du monoï avec un léger indice protecteur. Ce produit peut être un bon compromis pour les peaux n’ayant pas besoin d’un indice de protection élevé. Sont incluses dans cette catégorie les peaux brunes ou mates qui sont, par nature, moins sensibles aux UV. L’utilisation d’antisolaire à indice élevé constitue alors un bon reflexe pour toute personne avec une peau claire. Le crème solaire constitue ainsi un indispensable pour protéger votre peau même si vous utilisez déjà de l’huile de monoï.

Le monoï entre aussi dans la composition de nombreuses crèmes après solaires. Bien que possédant un indice de protection, ces dernières ne sont pas pourtant faites pour les expositions au soleil. Leur utilisation se limite aux promenades d’été. Rien ne remplace un véritable crème solaire si vous prévoyez de vous prélasser au soleil.