Tout savoir sur le gazon japonais

Intermédiaire entre la pelouse et la prairie, le gazon japonais est un mélange de gazon et de plantes fleuries, dont la floraison s’échelonne du printemps jusqu’à la fin de l’automne. Zoom sur ce type d’aménagement extérieur.

Qu’est-ce qu’un gazon japonais ?

Le gazon japonais est une variété de pelouse composée d’un mélange de fleurs de petites tailles (de 10 à 30 cm de hauteur) de différentes couleurs. Il peut s’agir de pâquerettes, de bleuets, de muguet, de tulipes botaniques, de violettes, etc. La composition florale d’un gazon japonais 70 % de fleurs champêtres, 20 % de légumineuses et 10 % de graminées. Les fleurs sont sélectionnées pour apporter une touche champêtre à votre jardin. Le gazon japonais est commercialisé dans un paquet prêt à l’emploi, mais peut aussi être préparé soi-même en incorporant des fleurs au gazon.

Il est à noter que pour conserver la propreté de votre gazon japonais, il vous faudra mélanger un paquet (4 g) de fleurs pour gazon dans 300 g de gazon. Cette préparation peut couvrir une superficie de 10 m².

Mode de conception d’un jardin japonais

La création de ce type d’aménagement extérieur est identique à celle d’un gazon. Avant toute chose, vous devez nettoyer le terrain en enlevant complètement la végétation en place. Ensuite, retournez la terre et travaillez la partie supérieure pour semer les graines et tassez légèrement pour qu’elle soit bien collée au sol. En cas de fortes chaleurs, faites bien attention à l’arrosage en attendant les premières pousses.

Pour ne pas vous tromper dans le choix des espèces, plantez un échantillon sur un petit espace. En cas de mauvais choix, vous pouvez rapidement rectifier le tir. Cela vous évite d’entreprendre des travaux importants.

Dans le cas où les semis n’apparaissent pas en temps voulu, gardez toujours la terre humide et attendez le temps qu’il faudra.

Dans tous les cas, le gazon japonais est adapté aux petites surfaces et aux massifs. Il peut également être utilisé pour orner vos allées.

Quelles fleurs choisir pour créer un gazon japonais ?

Il est important que vous ayez une idée précise des caractéristiques de votre espace exterieur : l’aspect final de votre prairie, ses couleurs dominantes, sa hauteur… Vous pouvez, par exemple, opter pour une prairie à dominante pastel (bleu, mauve, rose, blanc). Pour composer votre gazon japonais, il est conseillé de choisir 8 à 10 espèces différentes, dont 3 à 4 espèces produites localement, afin d’avoir des floraisons échelonnées.

Si vous êtes adepte de jardins multicolores, sélectionnez 20 espèces en plus du modèle précédent. Pour un jardin champêtre, privilégiez les pâquerettes, les coquelicots, les bleuets, les sentaurés, les violettes. Pour un style plus flamboyant, choisissez la capucine, l’eschscholzia, le nigelle, le coréopsis, le souci, la giroflée, la gaillarde, le zinnia…

Quel que soit le style de gazon japonais que vous recherchez, veillez à associer les plantes qui fleurissent en été et durant les autres saisons. Le but est d’avoir un jardin fleuri toute l’année.

Comment entretenir un gazon japonais ?

En général, ce type d’aménagement extérieur  n’a pas besoin de beaucoup d’entretien. Cela ne signifie pas qu’il faut faire fi de cette étape. Lorsqu’il est mal entretenu, ce type d’aménagement paysager devient inesthétique.

Lors de la première pose, il est conseillé d’effectuer un premier arrosage des semis afin d’humidifier le sol et favoriser la pousse qui dure normalement trois à quatre semaines. Vous pouvez tondre votre gazon lorsqu’il atteint 10 cm de hauteur. Il est recommandé de tailler votre gazon une fois par semaine.

Par ailleurs, il est conseillé de laisser le gazon japonais pendant les premiers mois pour obtenir une floraison optimale. La période de floraison dépend des espèces ensemencées. Elle s’étend généralement de juin à septembre.