L’architecture réseau Cisco Meraki : l’architecture de réseau en nuage

Cisco Meraki

Il est indéniable que dans l’ère numérique moderne, les entreprises peu importe leurs tailles, se tournent progressivement, mais surement vers le Cloud pour trouver les meilleures ressources informatiques pour faire tourner les entreprises. Le marché des services infonuagiques a évolué très vite et représente actuellement un pourcentage considérable des dépenses informatiques. Qu’il s’agisse de solutions de messagerie, de stockage Google ou la gestion de document et images visibles sur Office 365, les utilisateurs ont déjà un pied dans le Cloud dans une certaine mesure.

Certaines organisations souffrent du manque d’infrastructure adapté pour prendre en charge le passage au Cloud. Un groupe d’étudiant du MIT a eu l’idée de mettre en place une plate-forme de gestion centralisée basée sur le Cloud reposant sur une suite d’appareils connectés, qu’ils ont nommés Meraki.
Découvrez en un peu plus sur cette solution avec l’équipe de Tsilavo Ranarison de NextHope Madagascar.

Découverte des composants et performances Cisco Meraki

La solution Cisco Meraki peut se subdiviser en deux parties dont les appareils qui incluent les points d’accès sans fil haute performance, les commutateurs, les appliances de sécurité ainsi que les modules de gestion d’entreprise déployés dans une organisation. Après les appareils, le tableau de bord intuitif basé sur un navigateur conçu pour gérer, configurer et surveiller l’ensemble des données.

Au moyen d’une gamme de points d’accès conçu pour tous les types de conditions, les points d’accès sans fil de Meraki offrent une connectivité sans fil de très haut niveau. Grâce à la gestion centralisée, les responsables informatiques ont une visibilité et un contrôle sur toutes les applications utilisées. Les utilisateurs et applications critiques seront ainsi détectés très rapidement. Au niveau des appareils de sécurité, Meraki est doté de fonctionnalités de sécurité très performantes. Elle inclut un pare-feu basé sur une identité, une protection avancée contre les programmes malveillants ainsi qu’un filtrage de contenu qui assurent la préservation de l’intégrité des données. Les commutateurs MS gérés par le Cloud de Meraki autorisent des milliers de ports et chacun d’eux est visible en temps réel dans un navigateur web.

L’architecture Cloud de Cisco Meraki a une solution produit adaptée peu importe le nombre de points d’accès nécessaires. Ses fonctionnalités proposent suffisamment d’options pour être déployées dans les grandes entreprises, mais de conception simplifiée pour être manipulée par des équipes informatiques ne disposant pas de formations spécifiques.

Une console intuitive optimisant la gestion de tout le système

Le meilleur atout dont dispose l’architecture de réseau en nuage de Meraki est sans doute l’interface intuitive du tableau de bord. Juste avec un navigateur web standard, le responsable informatique peut déterminer le type de périphériques et les applications qui tournent sur le réseau. Au besoin, les équipes informatiques ont la possibilité de se pencher sur les ressources indiquant l’emplacement où les périphériques du réseau ont été déployés et même déterminer l’identité des utilisateurs connectés à ces points d’accès et ainsi évaluer la santé du réseau. Ils peuvent ensuite départager les ressources selon la priorité et l’importance des besoins.

Toujours dans le cadre de la gestion, mais du côté de la licence, parmi les nombreux modèles connus, celle de Meraki est simple. Une seule licence Meraki Dashboard permettra de gérer chaque périphérique réseau qu’il s’agisse de point d’accès, d’appliance de sécurité ou encore de commutateur. Cette licence intègre en outre le support technique.

Tout le système peut se déployer en quelques minutes. Les seules obligations concernent l’alimentation en électricité et l’accès à internet. Une fois tous les appareils Meraki branchés, le reste du processus peut se faire à distance.

Pour une meilleure expérience utilisateur, l’équipe de San Francisco n’a de cesse d’améliorer les services et solutions relatifs à cette structure innovante d’architecture réseau basée sur le Cloud.