Choisir de souscrire à un prêt hypothécaire

Nombreuses sont les différentes formes de prêt sur le marché du crédit. Mais le plus souvent, les établissements sont plus enclins à accorder un prêt lorsque le débiteur peut formuler une garantie. Raison pour laquelle, sans doute, le prêt hypothécaire est l’un des plus prisés de tous. La question est de savoir, comment choisir son prêt hypothécaire ?

Le prêt hypothécaire en quelques mots

Par définition, le prêt hypothécaire est une forme de prêt d’argent, accordé à condition de mettre en hypothèque un ou des biens de nature immobilière. En échange du prêt accordé, l’emprunteur doit rembourser le capital et de payer les intérêts.

Faisant partie du patrimoine de l’emprunteur, le bien immobilier mis en hypothèque va servir de garantie à l’organisme financier de pouvoir récupérer en totalité la somme empruntée en cas de défaillance ou à défaut de remboursement. À travers cette garantie, à défaut de paiement, l’organisme financier peut procéder à la saisie et ensuite à la vente du bien hypothéqué.

Le prêt hypothécaire, pour quoi ?

La souscription à un prêt hypothécaire peut répondre de multiples besoins de financement suivant les différentes situations. Dans le cas de figure le plus courant, la souscription à un prêt hypothécaire est un moyen pour les emprunteurs de s’assurer d’un complément de retraite. On parle dans ce cas de crédit viager hypothécaire. Il s’agit en effet d’un moyen privilégié pour les séniors de pouvoir souscrire un prêt auprès d’une banque.

Le prêt hypothécaire peut également être souscrit dans un but de financer un rachat de crédit. Il est désigné dans ce cas comme étant un prêt hypothécaire mauvais crédit.

Et enfin, le prêt hypothécaire peut également servir à financer des investissements d’ordre commercial. On parle dans ce dernier cas de crédit hypothécaire commercial.

Souscrire en fonction de la capacité d’endettement

Avant de souscrire à un prêt, il faut d’abord évaluer la situation financière, notamment les revenus et les charges fixes de l’emprunteur. Ces informations vont permettre de déterminer la capacité d’endettement du futur emprunteur. Ainsi, il faut toujours s’assurer que la capacité de remboursement va bien correspondre aux mensualités à verser par la suite  à l’organisme de prêt.

Comparer les offres avant de choisir

Avant de souscrire à un prêt, il est primordial de comparer toutes les offres qui vous sont proposées. Vous pourrez faire appel à un courtier à cet effet ou utiliser gratuitement un comparateur en ligne ou un simulateur de crédit. Il y en a de disponible, gratuit et sans engagement sur www.votreprethypothecaire.be.  Il en est de même de l’assurance prêt hypothécaire. Vous devez procéder à la comparaison, car dans certains cas, cette assurance sera requise, notamment dans le cas où l’emprunteur choisit de n’engager que 20% de la valeur du bien immobilier lors de la mise de fonds.

Réfléchir sur la somme de la mise de fonds déposée

Il est essentiel de prendre en considération toutes les répercussions qui pourront s’en suivre. En principe, il est préconisé d’investir le maximum possible dans la mise de fonds.