Poème de Victor Hugo : poète romantique

Né le 26 février 1802 à Besançon, Victor Hugo est un dramaturge, un poète, un romancier  et un écrivain réputé du 19e siècle. Il est une figure majeure de la littérature française et est considéré comme l’un des précurseurs du courant romantique. Il est décédé à Paris, le 22 mai 1885.

Biographie de Victor Hugo

« Victor »-Marie Hugo est le fils du général d’Empire Joseph Léopold Sigisbert Hugo et de Sophie Trébuchet. Il vit sa petite enfance, auprès de ses parents et de ses deux frères, Abel Joseph Hugo et Eugène Hugo, au 8 rue des Feuillantines à Paris. Dès son jeune âge, la famille dût néanmoins déménager à plusieurs reprises au gré des affectations du père militaire.

En 1813, il est placé comme pensionnaire avec ses frères dans une institution religieuse de Madrid. La même année, sa mère l’emmène avec elle lorsqu’elle décide de s’installer avec un autre homme, le général d’Empire Victor Fanneau de la Horie, à Paris. Ce dernier fut son parrain et son précepteur et c’est lui qui lui a donné le prénom Victor.

Dès 1815, Victor Hugo s’essaie à la littérature et à écrire quelques ouvrages. A seulement 14 ans, il était déjà sûr de sa vocation : « Je veux être Chateaubriand ou rien » disait-il.

Un écrivain né

A partir de 1817, il participe à de nombreux concours en littérature et remporte divers prix comme le Lys d’or, deux Amaranthe d’or pour devenir Maître-ès-jeux floraux en 1820.

Face à ce succès, il abandonne les mathématiques pour se consacrer à sa carrière littéraire. En 1821, à 19 ans, il publie Odes, son premier recueil de poèmes qui fut un véritable succès. Le roi Louis XVIII lui-même fut séduit et décide de lui attribuer une pension annuelle.

Au fil des ans, sa carrière ne cesse de grandir et il se diversifie en touchant au théâtre, au roman, à la poésie et même au dessin à travers lequel il a commencé à s’affirmer en tant qu’artiste romantique.

Victor Hugo, un poète romantique

Le romantisme est un courant littéraire qui consiste à laisser libre-cours à l’expression de ses sentiments et de ses sensations.

Victor Hugo est très vite passé maître dans ce style, car il était particulièrement talentueux dans l’opposition du beau et du laid ainsi que pour exprimer les contrastes. Il est même considéré comme le précurseur de ce courant, et n’hésitait pas à le faire ressentir que ce soit dans ses poèmes, dans ses romans ou dans ses pièces de théâtre.

D’autres écrivains l’ont ensuite suivi dans ce courant tels que Gérard de Nerval, Alfred de Vigny, Alexandre Dumas, Alphonse de Lamartine, …

Parmi ses ouvrages romantiques, on peut citer :

  • Cromwell, une pièce publiée en 1827
  • Notre-Dame de Paris, publié en 1833
  • Les contemplations, écrit en 1846
  • Quatrevingt-treize, publié en 1874

Et bien d’autres encore …