Cinéma : Coco, un départ sur les chapeaux de roue

Malgré des critiques dans l’ensemble peu favorables, Coco, comédie de et avec Gad Elmaleh, semble plutôt bien marcher. Sorti sur les écrans mercredi 18 mars, Coco a déjà enregistré 305 000 entrées. Selon les spécialistes de la fréquentation, Coco est maintenant bien parti pour totaliser au moins quatre millions de spectateurs en fin de carrière.

L’histoire :

Coco, 40 ans, self made man, est l’exemple parfait de la réussite sociale. Parti de rien, immigré, il a réalisé en 15 ans une des plus fulgurantes success story des temps modernes grâce à son invention de l’eau frétillante.
Mais pour Coco, la plus grande consécration est à venir : la bar-mitsva de son fils Samuel qui aura lieu dans six mois. Il invite tout le monde à « l’évènement national de l’année » et promet du jamais vu, de l’époustouflant, du Coco !
Trop obsédé par la perspective d’en mettre plein la vue au monde entier pour « sa » fête, Coco agit avec démesure et frôle la folie sans voir que sa femme, son fils, sa mère et tous ses proches se désolidarisent peu à peu. Cet évènement va devenir pour lui un instant de vérité sur son rôle de père.

Bande annonce de Coco,
de Gad Elmaleh :